encore dans la bouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

encore dans la bouche

Message  clark le Sam 10 Jan 2009 - 21:33

La séquestration présumée d 'une ancienne adepte française en Italie relance la polémique sur l'Église de scientologie.

Mise à mal par une récente polémique et devenue emblématique des préoccupations gouvernementales sur les dérives sectaires, l'Église de scientologie se retrouve de nouveau sous les feux de l'actualité. Alors que Martine Boublil une Française de 48 ans affirmant avoir été séquestrée par des membres de cette organisation pendant plusieurs semaines en Sardaigne doit être rapatriée en France demain, le député (UMP) Georges Fenech demande la création d'une commission d'enquête parlementaire sur la Scientologie.

Joint hier par Le Figaro , le vice-président du groupe parlementaire d'étude sur les sectes a indiqué qu'il était «nécessaire, compte tenu des troubles occasionnés en France par la Scientologie, de crever l'abcès une bonne fois pour toutes». «Il me semble opportun de faire la lumière sur cette organisation au fonctionnement très opaque, faisant parler d'elle de manière récurrente et disposant de filiales qui ne disent pas leur nom, a-t-il estimé. Soit la Scientologie fonctionne conformément à nos lois, et on la laisse tranquille. Soit sa façon de faire pose problème et il faut en tirer toutes les conséquences.»

Image sérieusement ternie

Parallèlement, un autre député UMP, Jacques Myard, compte réclamer l'ouverture d'autres travaux parlementaires sur l'exploitation par les mouvements sectaires des milieux médical et paramédical. Éclaboussée par ce fait divers italien, l'Église de scientologie en France redoute de voir son image à nouveau ternie, elle qui avait pourtant obtenu à Paris l'automne dernier un non-lieu pour une vingtaine de ses membres ayant eu maille à partir avec la justice.

Parmi les quatre scientologues arrêtés en Sardaigne figure cette fois-ci Claude Boublil, l'un des pontes du Celebrity Center parisien et frère aîné de la victime présumée. Un homme «tout à fait sympathique et facile à vivre», selon un ancien scientologue, mais ayant apparemment quelque peu pris «ses distances» avec la médecine, dont il avait fait son métier. Danièle Gounord, porte-parole de la Scientologie à Paris, était injoignable hier. La veille, niant à demi-mot toute implication de son Église dans cette affaire, elle avait confié au Parisien qu'il s'agissait à ses yeux d'un «drame familial».

Un dossier délicat dont on ignore encore les suites judiciaires. Choquée, affaiblie psychologiquement, Martine Boublil ne semble pas encore décidée à porter plainte. Seule cette démarche serait pourtant de nature à permettre l'ouverture d'une information côté français, ainsi que le placement éventuel des quatre suspects sous contrôle judiciaire.

Quoi qu'il en soit, les magistrats italiens comptent sur une coopération entre les deux pays afin de mener à bien leurs investigations. Enfin, la voix du député maire (PC) Jean-Pierre Brard s'est d'ores et déjà élevée afin que l'ancienne adepte, confessant un passé dépressif, puisse bénéficier d'une « protection renforcée» dès son retour sur le sol français.

Information par mes collègue du Figaro; un dicton fait dire : en vaisant n'importe quoi on devient nimporte qui(Remy GAILLARD)

clark

Messages : 21
Date d'inscription : 03/01/2009
Age : 27
Localisation : 33 la mauvaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum